Une nouvelle poire mise au point au Canada est maintenant offerte dans les épiceries locales

Cold Snap pear cut - web

Par Kelly Daynard, pour AgInnovation Ontario

Vineland – Question éclair : nommez une variété de poire en vente à votre épicerie. Vous êtes sûrement capable d’en nommer une ou deux, mais si vous n’en connaissez pas d’autres, sachez que vous n’êtes pas seul.

Des recherches conduites au Vineland Research and Innovation Centre en 2014 montrent que le Canadien moyen n’envisage pas longtemps d’acheter des poires lorsqu’il fait l’épicerie.

Et à la différence des pommes, dont les noms viennent plus facilement à l’esprit, les consommateurs sont rarement capables de nommer les variétés de poires qu’ils aiment.

Cependant, un nouveau partenariat entre le Vineland Research and Innovation Centre et la Vineland Growers’ Co-operative vise à renverser cette tendance grâce à une nouvelle variété de poire mise au point au Canada, la poire Cold SnapMD.

Amy Bowen with pears - web

Dr. Amy Bowen de Vineland avec les poires « Cold Snap »

Dévoilée en grande pompe lors de la Royal Agricultural Winter Fair de Toronto en novembre 2015, cette poire est maintenant offerte dans certains magasins Loblaws, Costco, Walmart, Sobeys et Metro, ainsi que chez certains détaillants indépendants.

Cette poire a été mise au point par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), et le Vineland Research and Innovation Centre en a acquis les droits en 2009. En 2011, le centre a conclu un contrat de licence commercial avec la Vineland Growers’ Co-operative pour obtenir les droits canadiens exclusifs sur ce fruit.

Depuis, 75 000 poiriers ont été plantés en Ontario et en Nouvelle-Écosse. Cette année, ces arbres ont produit une première récolte limitée. Au cours des cinq prochaines années, à mesure que les arbres entreront en production, la récolte devrait doubler annuellement.

Mme June DenBak, coordonnatrice du marketing de la coopérative, indique que l’entreprise est déjà en train d’agrandir ses installations d’entreposage en atmosphère contrôlée pour pouvoir accueillir les récoltes plus abondantes des prochaines années.

Mme Amy Bowen, directrice du programme de recherche sur les tendances de consommation au Vineland Research and Innovation Centre, s’intéresse tout particulièrement aux recherches qui examinent les préférences des consommateurs.

Le centre a mené des essais durant l’automne 2014, et des groupes de consultation révèlent que si la poire n’est pas le fruit privilégié des consommateurs, ceux-ci apprécient son goût et la considèrent comme un fruit « haut de gamme », qu’ils associent à des produits comme le vin et le fromage. Au cours d’une étude plus poussée sur les préférences des consommateurs, les participants ont eu l’occasion de goûter le nouveau fruit.

Cold Snap pears on the tree - webLa Cold SnapMC présente de nombreux atouts : sa forme ronde et sa pelure rose rougeâtre sont attrayantes aux yeux des consommateurs. De plus, « sa texture n’est ni trop molle ni trop croquante, elle n’est pas aussi granuleuse que d’autres poires, et son mûrissement est plus uniforme », indique Mme Bowen. Toutes ces caractéristiques sont importantes pour les consommateurs, explique-t-elle.

Cette nouvelle variété est aussi prisée par les producteurs parce que les poiriers sont tolérants au feu bactérien, une maladie contagieuse qui peut avoir des conséquences dévastatrices sur un verger.

Un autre avantage important est la durée de conservation qui est supérieure à celle des autres poires. En règle générale, les épiceries offrent des poires locales seulement jusqu’en novembre, mais grâce à la durée de conservation de la Cold SnapMC, cette nouvelle variété sera offerte jusqu’en février ou en mars.

Selon Mme DenBak, la prolongation de la période de vente d’un produit canadien est un avantage énorme pour le marché.

Les résultats de recherche ont été communiqués à la coopérative, qui a retenu les services d’une société de marketing pour concevoir l’appellation Cold SnapMC, l’emballage bleu clair et le logo facilement reconnaissables, et la signature accrocheuse « Le fruit préféré de l’hiverMC » qui aideront à distinguer ce produit de ses rivaux importés.

La mention « Produit du Canada » apparaît aussi fièrement sur l’emballage. Mme DenBak mentionne que cette poire représente le plus important projet de marketing jamais entrepris par la coopérative centenaire.

Ce projet a été financé en partie par l’initiative fédérale-provinciale-territoriale Cultivons l’avenir 2 (CA2). Le Conseil de l’adaptation agricole participe à l’exécution de CA2 en Ontario.