Une famille d’agriculteurs de l’Ontario lance une marque de produits locaux de qualité supérieure

pristine-gourmet-twitter-frenchPar Lilian Schaer pour AgInnovation Ontario

Waterford – Comme dit le proverbe, « contre l’adversité se prouve l’homme fort ».

Jason Persall en est un excellent exemple. Devant la chute des prix des cultures, il y a une dizaine d’années, le producteur de céréales a dû chercher des moyens d’apporter une valeur ajoutée à sa ferme familiale du comté de Norfolk, en Ontario.

Aujourd’hui, la marque Pristine Gourmet est populaire tant auprès des chefs qu’auprès des consommateurs de l’Amérique du Nord. Elle est reconnue pour sa gamme supérieure d’huiles vierges de soja, de canola et de tournesol pressées à froid dont la qualité rivalise avec celle de l’huile d’olive.

Il y a trois ans, une occasion d’expansion commerciale aux États-Unis s’est présentée pour Pristine Gourmet. Afin de satisfaire à la demande croissante de ses produits, l’entreprise a réussi à obtenir une aide financière de Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale, provinciale et territoriale, pour la mise en place d’une nouvelle technologie de fabrication de produits à base d’huile végétale.

La gamme de produits de l’entreprise comprend également des edamames, des pois chiches, des légumineuses et des légumineuses à grain cultivés au Canada et destinés aux marchés de la restauration, de la vente au détail et du commerce en ligne au Canada et aux États-Unis.

« J’étais loin de me douter qu’en cherchant à ajouter de la valeur à nos cultures céréalières et oléagineuses nous en serions là où nous en sommes aujourd’hui », indique M. Persall, producteur de quatrième génération venant également d’une famille d’entrepreneurs.

M.Persall explique que Pristine Gourmet est une marque axée sur les produits de la ferme familiale qui s’appuie sur une gestion responsable et un respect pour la terre. Prévenir l’érosion éolienne et hydrique, et fournir un habitat aux abeilles, aux oiseaux et à la faune font également partie intégrante des activités de la ferme Persall.

« Les consommateurs souhaitent de plus en plus se réapproprier leur patrimoine agricole; ils veulent connaître la provenance de leurs aliments et goûter à des produits qui viennent directement de la ferme », souligne‑t‑il.

M.Persall a fait ses débuts par la prospection à froid, soit en appelant directement des chefs influents de Toronto dans l’espoir de susciter leur intérêt pour ses produits à base d’huile vierge pressée à froid. Ce fut pour lui une expérience angoissante, mais qui a finalement porté fruit.

Ses produits sont maintenant vendus par l’intermédiaire de deux grands distributeurs de services alimentaires, ainsi qu’en ligne au foodiepages.ca et au penguinfresh.com et dans certains commerces de détail.

Surtout, les efforts de Pristine Gourmet ne sont pas passés inaperçus. L’entreprise a reçu un Prix de la première ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire il y a quelques années et a été désignée par la publication Toronto Life comme l’une des 100 saveurs de Toronto à goûter dans sa vie (100 Must-Try-Before-You-Die Tastes of Toronto).

Mais pour M. Persall, un moment beaucoup moins prometteur a été pour lui bien plus mémorable.

« La première fois que nous avons vu un chef utiliser nos produits dans un restaurant a été pour nous un moment assez spécial », dit-il. « Encore aujourd’hui, manger dans un restaurant qui utilise un de nos produits nous fait sourire. »

Comment se dessine l’avenir pour Pristine Gourmet? M. Persall veut continuer à faire croître son entreprise. De plus, il entrevoit des débouchés pour ses huiles comme ingrédient dans la préparation de produits alimentaires et non pas seulement comme outil du chef. Quant aux projets en cours, M. Persall se penche sur la mise au point d’un houmous et d’une trempette à l’aïoli à base d’huile Pristine Gourmet.

De plus, il offre maintenant des services de recherche et de développement au moyen d’un petit laboratoire sur place et d’une presse à huile de table.

« Nous espérons que ce que nous faisons ici amènera d’autres producteurs à lancer eux aussi des projets novateurs, car nous ne voudrions pas voir notre industrie devenir entièrement axée sur les produits de base », conclut-il.

Image: Pristine Gourmet