Une alliance pour l’innovation fait la promotion de l’agriculture dans le Nord de l’Ontario

Temiskaming 1

Temiskaming

Par Lilian Schaer pour AgInnovation Ontario

New Liskeard – La Northern Ontario Farm Innovation Alliance (NOFIA) vient de mettre en ligne un nouvel outil qui stimulera la croissance du secteur agricole dans le Nord de la province.

Son nouveau site Web, FarmNorth, est un guichet unique d’information sur la production alimentaire et l’agriculture dans le Nord de l’Ontario. Il est destiné aux producteurs et à d’autres intervenants du secteur agroalimentaire qui envisagent de déménager dans cette région.

« Vu le coût des terres dans d’autres parties de l’Ontario, certains souhaitent s’établir dans le Nord de la province, mais beaucoup ne savent pas par où commencer », explique Stephanie Vanthof, administratrice de la NOFIA. « Notre région est composée de districts très diversifiés, et nous voulons brosser un portrait précis l’agriculture dans les différentes régions du Nord de l’Ontario. »

Conçu en partenariat avec la Fédération de l’agriculture de l’Ontario (FAO) et le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), ce site donne un aperçu des divers districts du Nord.

On y trouve notamment des données géographiques, la classification de l’utilisation des terres, des cartes du sol, de l’information météorologique, des renseignements généraux sur l’agriculture, les coordonnées d’associations de producteurs du Nord de l’Ontario, un répertoire d’entreprises, une section communautaire qui présente les services et les commodités, un calendrier d’activités liées à l’agriculture, ainsi qu’un forum informel où l’on peut poser des questions, solliciter des conseils et discuter de recherches en agriculture.

Thunder Bay

Thunder Bay

Le site comporte aussi une liste des recherches en agriculture menées dans chaque district. Mme Vanthof indique que l’alliance aimerait constituer des archives des recherches antérieures pour permettre aux nouvelles initiatives de prendre appui sur des travaux réalisés précédemment.

Les prochaines étapes comprennent la création de pages pour les associations de producteurs et les entreprises qui ne possèdent pas leur propre site Web. On ajoutera aussi des témoignages et des profils de producteurs, ainsi que des sections « achats et ventes » et « immobilier » pour la région du Nord de l’Ontario afin d’aider les personnes qui envisagent de s’établir dans le Nord.

Temiskaming (2)

Temiskaming

« Nous nous efforçons de montrer qu’il existe une industrie agricole dynamique dans le Nord; elle est simplement un peu différente de celle des autres parties de la province », indique Mme Vanthof. « Bien sûr, l’agriculture dans le Nord comporte certaines difficultés, mais elle offre aussi de nombreux avantages, et les personnes qui tentent leur chance dans le Nord réussissent très bien. »

L’industrie agricole du Nord de l’Ontario compte actuellement quelque 2 700 exploitations réparties dans les districts de Kenora, de Rainy River, de Thunder Bay, d’Algoma, de Cochrane, de Sudbury, de Timiskaming, de Nipissing, de Parry Sound et de Manitoulin. Elle génère des recettes monétaires agricoles d’environ 195 millions de dollars.

Parry Sound (2)

Parry Sound

La NOFIA a été créée au printemps 2014 afin de coordonner et de stimuler la recherche et l’innovation en agriculture dans le Nord, en réaction à l’inquiétude du secteur quant à la fermeture possible de la station de recherche agricole de New Liskeard.

Parmi les autres activités principales de la NOFIA, mentionnons le transfert de technologie et le soutien à des initiatives et à des projets de recherche dans le Nord par la coordination des demandes de financement et la recherche des fonds de contrepartie aux programmes de financement gouvernementaux.

Manitoulin

Manitoulin

Notamment, la NOFIA participe à des essais de biomasse dans le district de Timiskaming ainsi qu’à un projet visant à mettre au point des variétés de chanvre industriel.

FarmNorth se trouve au www.farmnorth.com (en anglais seulement). Ce site a été financé en partie par l’initiative fédérale-provinciale-territoriale Cultivons l’avenir 2 (CA2). Le Conseil de l’adaptation agricole participe à l’exécution de CA2 en Ontario.

Images de NOFIA.