Les capteurs et la chaîne de blocs améliorent le bien-être des animaux durant le transport

Par Lilian Schaer

Guelph – Un nouveau système de contrôle des animaux d’élevage par capteurs pourrait rassurer les éleveurs, les entreprises alimentaires et les consommateurs quant au fait que les animaux sont traités sans cruauté durant le transport.

Un dispositif baptisé Transport Genie surveille les conditions microclimatiques à l’intérieur des remorques à bétail et transmet cette information à tous les utilisateurs de la chaîne d’approvisionnement grâce à la technologie des chaînes de blocs.

La chaîne de blocs est un grand livre comptable virtuel où sont enregistrées toutes les transactions effectuées dans une chaîne d’approvisionnement; l’information est transmise à la chaîne par voie numérique sous forme de blocs liés les uns aux autres qui tiennent lieu de trace écrite, et les permaliens qui relient les blocs éliminent le risque de falsification des données.

« À l’heure actuelle, les dispositifs surveillent des conditions comme l’humidité et la température à l’intérieur d’une bétaillère, mais dans l’avenir, ils pourraient aussi surveiller des conditions comme les taux de CO2, les accélérations et le freinage pour fournir l’assurance que les animaux arrivent à destination sains, saufs et en bonne santé », explique Kristen Celotto, membre de l’équipe de développement de Transport Genie. « Et si des animaux subissent des blessures ou meurent durant le transport, les capteurs peuvent indiquer les circonstances et le moment de l’incident. »

On trouve déjà sur le marché d’autres capteurs qui remplissent des fonctions similaires, mais l’avantage de Transport Genie est qu’il communique l’information en temps réel – au conducteur, ainsi qu’à des répartiteurs et à d’autres intervenants qui souhaitent recevoir des avis par courriel ou par message-texte.

« Les dispositifs plus anciens ne font qu’enregistrer les données, mais cela n’a aucune utilité durant le transport. Notre capteur indique instantanément si la température devient trop élevée, par exemple, ce qui permet au conducteur de prendre des mesures immédiates fondées sur des données précises en temps réel », explique Idris Soule, responsable du développement.

L’équipe de Transport Genie, de la gauche: Young Gil Lee, Kristen Celotto, Alexander Evans, Jeremy Fu, Idris Soule

De petits capteurs disposés à différents endroits dans la remorque enregistrent des données et les transmettent à un serveur. Ils sont aussi connectés à un moniteur dans la cabine du camion et envoient automatiquement des alertes en cas de variation de la température ou du taux d’humidité. Si la connexion avec le secteur est interrompue, les données sont enregistrées dans la cabine et sont téléversées dès que la connexion est rétablie.

« Nos données sont comprimées, alors elles prennent peu d’espace, et le moniteur dans la cabine est muni d’un lecteur de carte mémoire SD », indique Alexander Evans, autre membre de l’équipe de développement. Il ajoute que les données seront enregistrées en toute sécurité non pas pendant quelques jours ou quelques semaines, mais pendant des années.

Transport Genie peut être configuré selon différentes espèces d’animaux, et selon le type et la taille des remorques. Les capteurs sont munis de piles dont la durée utile peut atteindre trois ans et sont conçus pour résister aux rigueurs des procédures de nettoyage, de séchage et de désinfection de biosécurité qui sont imposées aux camions.

L’entreprise a déposé une demande de brevet pour la technologie qu’elle a mise au point et la présentera à des événements de l’industrie prévus prochainement, dont le congrès d’Ontario Pork. Un déploiement provisoire auprès de quelques clients intéressés devrait débuter sous peu.

« L’information que nous recueillons procurera aux éleveurs, aux transporteurs et aux transformateurs l’assurance que les animaux qu’ils expédient, manipulent ou reçoivent sont transportés sans cruauté, et elle permettra aux entreprises alimentaires d’attester en toute confiance les déclarations en matière de bien-être des animaux associées à leurs produits », conclut M. Soule.

Transport Genie a bénéficié du financement du programme Accelerating Innovative Research, qui est administré par Bioenterprise et soutenu par le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario.

Images: Farm & Food Care Ontario, AgInnovation Ontario