Développer la bioéconomie dans le nord de l’Ontario

WoodPelletsUn nouveau centre stimule le développement de la bioéconomie dans le nord de l’Ontario. Le Biomass North Development Centre ou Biomass North, a été fondé l’été dernier lorsque l’Université de Nipissing a retiré son soutien du Biomass Innovation Centre qu’elle avait mis sur pied en 2009.

Le nouveau centre sans but lucratif met l’accent sur la recherche, l’innovation et la croissance des technologies propres et la bioéconomie, principalement axée sur l’économie forestière afin de stimuler le développement économique et la création d’emplois dans le nord de l’Ontario.

« Nous avons une bioéconomie solide émergente dans le nord de l’Ontario qui nécessite le type de soutien que Biomass North peut fournir », explique le directeur du projet Francis Gallo. « Cela comprend la transmission des communiqués et des renseignements à nos membres, le marketing et le soutien technique, ainsi que des occasions d’affaires et de développement. »

Biomass North est maintenant une association sectorielle de membres représentant l’ensemble de la bioéconomie de la chaîne d’approvisionnement, des exploitations forestières aux fabricants d’équipement, aux producteurs de biocarburants et de bioproduits novateurs, ainsi que du milieu universitaire, des municipalités et du gouvernement.

Ses trois principaux groupes de membres comprennent le secteur public (les municipalités, les Premières Nations et les sociétés de développement économique), le secteur privé (comme les fournisseurs d’énergie, les conseillers ou les fabricants d’équipement), et les grandes industries comme les transformateurs et les fabricants.

Gallo explique que la force de Biomass North réside dans ses réseaux et partenariats dans l’ensemble du secteur.

Ils peuvent aider avec la commercialisation et les services de consultation technique, par exemple, des études de marché sur les nouvelles possibilités de bioproduits, des sondages ou des évaluations de sites.

Ils mettent également l’accent sur l’organisation des visites guidées, des séminaires, des ateliers et des salons professionnels, comme le salon 2015 Forestry Automation Expo qui aura lieu le 10 novembre à Sudbury.

« La province a prévu une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de l’exploitation forestière, alors nous essayons de contrer les effets de cette pénurie en présentant des progrès dans le domaine de l’automatisation et la modernisation de l’équipement dans ce secteur », explique M. Gallo, tout en ajoutant que le salon professionnel est un précurseur à la conférence internationale de trois jours Naturallia 2015 qui met l’accent sur le développement d’alliances commerciales dans le secteur des ressources naturelles.

« Il s’agit d’un type d’événement rencontres éclairs essentiellement orienté vers les petites et moyennes entreprises du secteur des ressources naturelles, où les entreprises participantes sont jumelées pour participer à des réunions d’entreprise à entreprise dans le secteur forestier à valeur ajoutée, le développement de l’énergie intelligente, la fabrication de pointe et l’exploitation minière », explique-t-il.

Toutes ces activités s’appuient sur le nouveau projet phare de Biomass North. La stratégie bioéconomique du nord de l’Ontario est entreprise conjointement avec l’Union des Indiens de l’Ontario qui représente 39 groupes des Premières Nations en Ontario, en plus de consultations auprès des municipalités du Nord et une importante représentation par le secteur. Biomass North mènera la mise en œuvre de la stratégie.

Gallo indique que le but ultime de Biomass North est de créer des conditions équitables pour le nord de l’Ontario dans le secteur de la bioéconomie forestière en contribuant à moderniser le secteur et à réduire les obstacles à la croissance.

Selon M. Gallo : « Il existe de nombreuses technologies éprouvées qui ont été utilisées dans d’autres parties du monde pendant des décennies, et il existe des possibilités que l’Ontario devrait exploiter, particulièrement dans le Nord. »

« Nous ne créons pas seulement de l’énergie et des produits durables, nous apportons également une contribution positive envers l’environnement; la création d’emplois et une infrastructure sociale dans le Nord entraîneront de multiples avantages pour tous les Ontariens et Ontariennes à long terme. »

Plus de renseignements sont disponibles à www.biomassnorth.org.