Un centre de développement agroalimentaire prouve que si vous le construisez, ils viendront

Par Jeanine Moyer

Il y a près de deux ans, l’Ontario Agri-Food Venture Centre (OAFVC) ouvrait ses portes pour favoriser la croissance de l’industrie de l’agriculture et de l’alimentation dans l’Est de l’Ontario et les résultats obtenus sont exceptionnels.

« Nos clients sont récompensés pour leurs produits à l’échelle internationale, créent de nouvelles possibilités de transformation pour les agriculteurs locaux et stimulent l’industrie de l’alimentation et de l’agriculture de façon générale dans notre région », affirme Trissia Mellor, gestionnaire agricole pour le comté de Northumberland et l’OAFVC.

Conçue pour les agriculteurs, l’installation sans but lucratif de transformation des aliments par petits lots encourage les idées nouvelles et les occasions de création de valeur ajoutée pour accroître les revenus agricoles. L’OAFVC est un centre spécialisé qui offre des services et des aménagements sur place pour l’élaboration de recettes, la création et l’expansion d’entreprises de transformation alimentaire, la recherche et le développement, les lots d’essai et le conditionnement. Continuer la lecture

Irrigation sur commande Une nouvelle application permet de réduire la consommation d’eau dans le secteur des plantes ornementales au Canada

Jared Stoochnoff

Par Lisa McLean

Guelph – Il faut beaucoup de travail, et beaucoup d’eau, pour produire des arbres et des arbustes sains pour le secteur des plantes ornementales du Canada. L’industrie, qui compte environ 3 500 pépinières au pays, utilise quelque 190 millions de mètres cubes d’eau chaque année.

Toutefois, de récentes recherches suggèrent qu’il s’agirait d’une quantité de deux à trois fois supérieure à celle dont ont besoin les arbres en santé. Un nouvel outil sera bientôt offert aux pépiniéristes pour les aider à déterminer quand ouvrir et fermer leur système d’arrosage.

Jared Stoochnoff, un étudiant de cycle supérieur à l’Université de Guelph, au Controlled Environment Systems Research Facility de la School of Environmental Sciences, s’est fait le pionnier d’une nouvelle stratégie de gestion de l’irrigation visant à réduire la consommation en eau et à atténuer l’impact environnemental des activités des pépinières ornementales.

« Étant donné que, bien souvent, les responsables de l’irrigation dans les pépinières ne disposent pas de moyens fiables pour prévoir quantitativement les besoins réels en eau des plantes, ils misent sur la précaution et ont tendance à trop arroser les plantes », explique M. Stoochnoff. « Cela entraîne un ruissellement d’eau et d’engrais qui nuit aux bassins versants locaux. » Continuer la lecture

Une perspective sucrée pour les résidus agricoles

Une entreprise de bioraffinage étend sa collaboration avec les agriculteurs locaux grâce à ses nouvelles installations de transformation de résidus végétaux en glucose

Par Matt McIntosh

Sarnia – Faire plus d’argent sur une même superficie cultivable – voilà le mantra des agriculteurs d’aujourd’hui et celui qui s’avère le plus pertinent alors que le prix des terres et les coûts de production ne cessent d’augmenter.

Une entreprise de raffinage de Sarnia aide les agriculteurs locaux à obtenir un meilleur rendement par acre en ouvrant un marché pour une matière considérée jusqu’à présent à faible potentiel de valeur ajoutée : les pailles de maïs et de blé laissées dans les champs après la récolte.

Le projet de la nouvelle usine étant bien amorcé, l’entreprise Comet Biorefining élargit son partenariat avec les agriculteurs de l’Ontario membres de la Cellulosic Sugar Producers’ Cooperative (coopérative des producteurs de sucre cellulosique) – un partenariat qui a débuté en 2014 – pour convertir annuellement 60 000 tonnes de fibres végétales résiduelles en 30 000 tonnes de dextrose cellulosique, un sucre destiné à la transformation industrielle. Continuer la lecture

Surveillance du haut des airs : quoi de mieux pour combattre les agents agresseurs des cultures!

Grâce à l’imagerie par drone, les producteurs peuvent économiser de l’argent et améliorer leurs rendements en faisant cartographier leurs champs à la recherche de zones soumises à des agents agresseurs.

Par Jane Robinson

Peterborough – Ce qui ne devait être au départ qu’un simple retour à la ferme familiale ontarienne pour Norm Lamothe s’est transformé en une avancée importante sur le plan des techniques de surveillance des cultures mises à la disposition des producteurs canadiens.

M. Lamothe a abandonné une carrière de dix ans dans l’industrie aéronautique pour devenir l’exploitant de 6e génération d’une ferme familiale située près de Peterborough. En 2015, encouragé par un producteur voisin, M. Lamothe a acheté son premier véhicule aérien sans pilote (UAV) ou drone. Il avait alors déjà convaincu un petit groupe de producteurs de la région de faire survoler un bloc de parcelles au moyen de la nouvelle technologie et de partager le risque d’investissement.

« Nous avons rapidement entrevu les possibilités d’économies d’argent et de hausses de rendement pour les producteurs qui feraient appel à nous pour faire cartographier leurs champs à la recherche de zones soumises à des agents agresseurs », explique M. Lamothe. Continuer la lecture

En quête des meilleurs poivrons

Une ferme de l’Ontario mise sur la sélection des cultures et l’image de marque pour accéder aux grands marchés

Par Lisa McLean

Leamington – Comment une serre familiale de première génération peut-elle réussir à vendre ses produits de marque dans les épiceries du Canada et d’une grande partie des États-Unis? En perfectionnant le processus de croissance et en ajoutant un peu de Zing! à ses fruits et légumes.

Jordan Kniaziew, vice-président des ventes et de la commercialisation d’Orangeline Farms, une ferme située à Leamington, raconte que sa famille s’est lancée en agriculture en 2000 et qu’elle s’emploie depuis à trouver les meilleures variétés et semences pour cultiver, entre autres, ses poivrons.

Depuis 2013, la famille cultive, emballe et expédie ses propres produits – y compris des fraises de serre et des poivrons primés – sous la marque Zing! Healthy Foods.

« Nous innovons constamment pour cultiver des fruits et des légumes qui correspondent aux profils gustatifs que nous cherchons à conquérir », explique M. Kniaziew. « Dans la catégorie des poivrons, notre produit phare, nous avons constaté un potentiel de croissance en cultivant des poivrons pour chaque repas : à servir dans les fajitas ou les sautés, avec les œufs brouillés ou encore en collation. » Continuer la lecture