Un entrepreneur de Guelph transforme un bâtiment industriel en une ferme verticale

Cultiver de grands espaces

Par Matt McIntosh

Guelph – La hausse vertigineuse du prix des terres vous dissuade de démarrer votre propre entreprise agricole? Alors sortez des sentiers battus : il est aussi possible de produire des cultures dans de vieux bâtiments industriels – des cultures, en outre, tout à fait licites.

L’agriculture verticale, un concept agricole relativement nouveau, laisse entrevoir des possibilités nouvelles et prometteuses de cultiver des produits dans de nouveaux lieux.

Pour Oliver Lauzon, un entrepreneur de Guelph ayant œuvré dans le domaine de l’énergie renouvelable, l’agriculture verticale lui offre également la possibilité de poursuivre une carrière vouée à l’environnement.

En juin 2017, M. Lauzon et son père, Paul, ont fondé Molly’s Vertical Farming. L’entreprise agricole, qui porte le nom du Grand danois de l’entrepreneur, est établie dans les 370 m2 d’un ancien atelier de débosselage; elle se spécialise dans la culture hydroponique de laitues boston et romaine pour les marchés de gros et de vente directe dans la région. Continuer la lecture

Une entreprise locale séduit le créneau de l’alimentation crue avec des wraps riches en fibres

Par Jane Robinson

St. Catharines – Joanne Van Liefland ne s’était jamais imaginée devenir entrepreneure avant le jour d’une certaine réunion où ses wraps maison faits à base de légumes ont séduit les papilles d’un propriétaire de magasin.

C’était en 2012. À l’époque, Mme Van Liefland travaillait à temps plein dans le domaine de l’éducation. Elle préparait des wraps à base d’aliments crus et déshydratés pour sa famille et ses amis et pour satisfaire son propre désir d’un substitut au pain après s’être tournée vers une alimentation crue.

Cette rencontre imprévue lui a valu sa première commande. À peine six mois plus tard, elle lançait Wrap It Up Raw.

Son entreprise alimentaire établie à St. Catharines, en Ontario, produit des wraps biologiques et végétaliens qui ne contiennent ni gluten ni blé ni produits laitiers. Ils sont vendus maintenant dans 150 magasins d’alimentation indépendants en Ontario, au Québec, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

« J’ai été étonnée de voir mon entreprise prendre un tel essor », explique Mme Van Liefland, une nutritionniste holistique autorisée. « Les clients sont venus à moi; je n’ai pas eu à aller les chercher. » Continuer la lecture

Un système de séchage du raisin développé localement aide les producteurs de vins canadiens à composer avec un climat plus frais

Par Lilian Schaer

Vineland – Un système de séchage du raisin mis au point en Ontario est maintenant à la disposition des viticulteurs de la région de Niagara pour les aider à produire des vins de qualité exceptionnelle malgré une saison de croissance plus courte.

Tout a commencé en 2011 lorsque des viticulteurs de la région ont approché des chercheurs du Vineland Research and Innovation Centre (Vineland) pour trouver des moyens d’améliorer la qualité de leurs raisins. La solution résidait dans une méthode traditionnelle de déshydratation du raisin utilisée en Italie depuis plusieurs siècles appelée « appassimento » et développée pour le marché canadien par l’équipe du Vineland.

« Nous avons développé un système breveté, ici au Vineland, pour accroître l’évaporation en eau contenue dans le raisin et favoriser la déshydratation avant la fabrication du vin, » explique Darren Ward, le gestionnaire en développement des affaires et commercialisation du Vineland. Continuer la lecture

Épluchons le potentiel anticancérigène des oignons cultivés en Ontario

Par Jane Robinson

Guelph – Vous aurez une nouvelle raison de pleurer lorsque vous éplucherez un oignon cultivé en Ontario dans votre cuisine… vous verserez des larmes de joie, il faut dire.

Une nouvelle recherche menée à l’Université de Guelph a permis de trouver une manière d’extraire sans risque les propriétés anticancérigènes des oignons cultivés en Ontario, créant ainsi de nouveaux débouchés pour les producteurs de l’Ontario et les industries alimentaire et nutraceutique.

Dans un avenir assez rapproché, vous pourriez profiter des propriétés bénéfiques pour la santé des oignons par l’entremise de suppléments, d’additifs alimentaires et de crèmes.

Les scientifiques savent depuis longtemps que les oignons présentent la teneur la plus élevée en quercétine (un flavonoïde antioxydant) parmi près de 40 fruits et légumes différents. Les flavonoïdes comme la quercétine attirent et neutralisent les radicaux libres – les molécules présentes naturellement dans les tissus humains qui peuvent conduire à la formation de cellules cancéreuses.

Suresh Neethirajan, un chercheur en génie biologique de la faculté de génie de l’Université de Guelph, s’est attaqué à la phase finale d’un projet financé par le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, un projet qui vise à étudier les variations des concentrations de quercétine dans les oignons cultivés en Ontario. Continuer la lecture

Un nouveau producteur de cidre attire l’attention à Guelph et bien au-delà

Revel lève son verre

Tariq Ahmed extrait un échantillon

Par Matt McIntosh

Guelph – Du haut de ses trois ans, la Revel Cider Company a déjà conquis l’ensemble de la province.

De 70 à 80 bars et restaurants figurent sur la liste de clients de l’entreprise et son cidre continue de séduire un marché lucratif pour des boissons artisanales produites ici avec des ingrédients locaux.

« Pour le moment, nous n’approvisionnons que les bars et les restaurants. On nous trouve partout en Ontario, de Thunder Bay à Ottawa, en passant par London », explique Tariq Ahmed, fondateur et seul employé de l’entreprise.

Les tout débuts de Revel Cider remontent à l’époque où M. Ahmed travaillait comme ouvrier agricole. Un vieux pressoir à cidre dans l’un des bâtiments de la ferme pique sa curiosité, et c’est ainsi qu’il commence à produire du cidre dans ses temps libres. Ce passe-temps devient la Revel Cider Co. en mars 2013. Continuer la lecture